Le 31 mai 2013, les Noubas d’Ici ont de nouveau mis le feu à la Bellevilloise avec des spectacles aux couleurs du monde entier menés par des artistes d’exception. De 18h à 23h, ils ont enchanté le public venu les applaudir par leur talent et leur créativité. Retour sur cette Nouba d’Ici, d’ailleurs et de là-bas aussi.

À 18h, les Ateliers des Noubas ont introduit la soirée au son des mix de DJ Cucurucho tandis qu’une étrange gommette humaine, « Mirette », intriguait les premiers arrivants par sa présence insolite. Vêtues de jupes jaune canari assorties à leurs cheveux, les deux représentantes de ce personnage énigmatique se sont tout d’abord perchées le long de la façade de la Bellevilloise avant de s’inviter sur scène au côté des modèles des Ateliers. Entre temps, les poses contemplatives des danseuses d’Urban Shamans, les attitudes coquines de Lila Chupa-Hoops et les tenues glamour des modèles de Chanti Créations avaient fait tourner la tête de nos dessinateurs qui ne savaient plus où donner du pinceau !

nouba 31 mai 2013-9628Logo-cc

DJ Cucurucho a ensuite repris la soirée en main avec un set Before lounge de sa composition : 30mn de détente pour siroter un verre entre amis, visiter les stands des créateurs de la Fashion Party, se faire tatouer au henné par Suraj ou participer à des ateliers écologiques sur le stand Débrouille Compagnie. Pas question de s’ennuyer aux Noubas d’Ici !

 

À 19h30, la chorale Métis’sons Nos Regards du Relais Ménilmontant a fait son grand retour aux Noubas d’Ici avec un show mémorable qui a fait vibrer les murs du Forum ! Dix-sept petits bouts de chanteurs ont investi la scène et captivé les spectateurs époustouflés par leur talent et leur énergie ; un bonheur partagé par les enfants qui dansaient en rythme et chantaient sans retenue.

Noubas 31 mai 2013 logo-9546-cc

Difficile de prendre le relais après un tel succès. Pourtant, les danseuses d’Urban Shamans ont relevé le défi et se sont livrées à un premier show de danse fusion tout en finesse et en sensualité.

À 20h15, un jeune homme étrangement vêtu fait une timide entrée sur la scène de la Bellevilloise :  sous le maquillage et la marinière se tient Houari Bait, un comédien que nous aimons beaucoup aux Noubas d’Ici ! Les premières mesures de la Valse d’Amélie de Yann Tiersen s’élèvent et le mime entre en action. Dès ses premiers gestes, le public retient son souffle ; Houari s’envole vers les étoiles et emmène toute la salle avec lui pour un voyage qu’on n’aurait pas voulu voir s’achever.

nouba 31 mai 2013-9638Logo-cc

La Fashion Party des Noubas, présente dès le début de la soirée avec les stands Jeunes Créateurs, a connu son apogée à 20h30 avec le défilé de mode burlesque-victorien de Chanti Créations. Dix mannequins plus glamours les uns que les autres se sont succédés sur la scène de la Bellevilloise pour présenter la nouvelle collection de Chanti. Attention les yeux, la mode est à l’honneur aux Noubas d’Ici !

 

À 21h, notre lauréat jury de la Fabrique des Noubas a enfin fait son entrée sur scène : Markus Mann ! Impeccable dans son costume, béret greffé sur la tête et guitare prête à swinguer, il a livré une heure de show haletant devant un public scotché par son talent et sa présence scénique. On peut sans trop présumer promettre une longue carrière à notre lauréat de la Fabrique.

 _IMG8343

Et c’est là qu’est arrivée Lila. Lila, c’est une boule d’étincelles, une jeune fille pétillante et exubérante qui a littéralement mis le feu au public des Noubas d’Ici. Dans une ambiance phénoménale, elle s’est livrée à un numéro de hoop-tease burlesque et diablement sexy sous les acclamations des spectateurs survoltés. On avait rarement vu une symbiose aussi parfaite entre un artiste et une salle pleine ! Lila Chupa-Hoops : une artiste accomplie qu’il faudra suivre de très près dans les prochaines années.

Noubas 31 mai 2013 logo-9837-cc

Et pour son dernier spectacle, cette Nouba a vu revenir la compagnie Urban Shamans pour une danse du sabre langoureuse et mystérieuse. Mues par les cadences envoûtantes de la musique, deux des artistes se sont livrées à un duel onirique rappelant d’anciennes peintures orientales.

 

Enfin, ceux qui croyaient Akim El Sikameya absent de la Nouba ont été très agréablement surpris de le voir achever cette mémorable soirée en beauté ! S’il ne s’est pas produit en live comme à son habitude, c’est par la présentation de son premier clip qu’il nous a fait vibrer au rythme de ses sonorités klezmer. Véritable concentré d’humour, de sensualité et de facétie, Un Chouia d’Amour a conclu cette soirée dans un climat chaud bouillant pour le plus grand plaisir des spectateurs… et le nôtre également !

Noubas 31 mai 2013 logo-9877-cc

Un immense MERCI à tous ceux qui ont assisté à cette soirée pour votre présence, votre soutien et votre éternelle bonne humeur. Si vous avez manqué cet événement, rendez-vous lors de la prochaine Nouba d’Ici qui aura lieu à la rentrée !

 

Recommended Posts
Contactez-nous !

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.